Ligne téléphonique fixe : Bientôt la fin !

RTC

La fin du RTC est programmé

 

Le 15 novembre de cette année verra le début du démantèlement du bon vieux réseau téléphonique fixe. Quelles seront les conséquences de changement historique de nos habitudes ? Avant de céder à la panique, lisez cet article.

 

Le RTC c’est quoi ?

RTC est l’abréviation de réseau téléphonique commuté, qui a fait son apparition à la fin du XIXe siècle à l’origine par France Télécom dans les années 80  pour supporter l’essor du nombre de téléphones chez les particuliers. Si votre téléphone fixe est connecté sur la prise téléphonique murale de votre habitation (prise T), vous en êtes un fidèle utilisateur.

 

Pourquoi ça s’arrête ?

De plus en plus fastidieux et coûteux à entretenir, de moins en moins utilisé, le réseau RTC devient à présent obsolète. Orange (ex-France Télécom) a donc pris la décision, avec l’autorisation de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), de basculer toutes les communications vers l’IP, un protocole international plus adapté, moins compliqué et plus performant.

Qui sera impacté ?

Les seuls concernés sont les utilisateurs disposant d’une ligne classique et dont le téléphone fixe est branché sur la prise murale ( plus de 5 millions d’usagers). Quelques clients de SFR, également impactés par ce changement, ont déjà changé leur équipement. Beaucoup d’entreprises vont également devoir se mettre au pas. Cependant, si votre téléphone est connecté à une box, rien ne change.

Le fil de cuivre va-t-il disparaître ?

Absolument pas. Le fil de cuivre ainsi que la prise murale seront toujours présents lors de la fin du RTC, cependant on ne pourra plus plus y brancher un combiné. Celui-ci devra passer par une box, elle-même reliée à l’ancienne prise.

C’est quoi les étapes de ce basculement ?

À partir du 15 novembre 2018 : Orange cesse de proposer le RTC pour le grand public. On ne pourra donc plus obtenir une ligne RTC, en cas d’emménagement par exemple ou dans une construction neuve.
À partir du 15 novembre 2019 : L’arrêt de la commercialisation du RTC s’appliquera également aux entreprises.
À partir de 2023 : Les premières lignes RTC ne fonctionneront plus. Les utilisateurs concernées devront alors basculer vers une technologie IP s’ils désirent continuer à utiliser leur “vieux” téléphones. Ces changements s’opèreront par étapes, c’est-à-dire par groupe de communes ou par arrondissement, et s’échelonneront  jusqu’en 2030.

Que faire dans l’immédiat ?

Si vous ne déménagez pas, vous pouvez utiliser votre configuration actuelle jusqu’à la fin du RTC dans votre commune. Rassurez-vous vous avez jusqu’en 2023.

Comment se passera concrètement le basculement ?

L’opérateur s’est engagé à avertir ses abonnés et à leur soumettre des solutions de rechange en fournissant gracieusement un boîtier qui devra être branché sur la prise murale. Le numéro de téléphone sera inchangé.

Faudra-t-il souscrire un forfait Internet ?

Non. Le boîtier distribué par Orange servira à brancher le téléphone, mais rien ne vous obligera à y connecter également un PC ni à opter pour un forfait plus cher.

Les tarifs vont-ils augmenter ?

Si les futures offres ne sont pas encore connues, Orange a promis que les forfaits resteraient inchangés. Encore faut-il être sûr que toutes les offres actuelles continueront.

Doit-on changer de matériel ?

Même si l’installation d’un adaptateur sera parfois nécessaire, la majorité des téléphones fixes n’auront rien à craindre du basculement. Cependant, il se peut que les modèles les plus anciens n’acceptent pas la technologie IP. Il faudra, dans ce cas, vous procurer un nouveau téléphone. Certaines téléalarmes et télé-assistances ainsi que des systèmes d’assistance aux seniors et les fax pourraient aussi ne plus fonctionner.



Show Buttons
Hide Buttons