Google Collections sera-t-il en mesure de concurrencer Pinterest ?

Google Collections

10 Fév Google Collections sera-t-il en mesure de concurrencer Pinterest ?

Il y a quelques jours, Google a annoncé que son outil Collections a été mis à jour pour créer une nouvelle expérience pour les chercheurs. Désormais, les utilisateurs peuvent enregistrer des informations qu’ils aiment, trouver d’autres informations pertinentes, et également partager et collaborer avec leurs pairs sur les informations qu’ils ont trouvées et enregistrées.

Google Collections et Pinterest au fil des ans

Google Collections a, toujours été dans la foulée de la popularité de Pinterest.
Bien que Pinterest ait été lancé en 2009, environ six ans avant l’arrivée de l’outil Collections pour Google+, l’outil Google a toujours su s’adapter et évoluer pour mieux imiter l’expérience utilisateur offerte par Pinterest.

Comment Google a réorganisé et relancé Collections :

En 2015, Google a lancé l’outil Collections pour Google+. Cet outil a eu une vie assez courte (tout comme Google+), mais il a permis aux utilisateurs de créer un tableau de leurs posts Google+ qui pouvait être organisé par thème. Il était contenu dans Google+ et ne tenait pas compte des autres activités qu’un utilisateur pouvait faire en dehors de la plateforme.
Comme pour Pinterest, la page d’accueil de Google Collections présentait divers tableaux en fonction des intérêts de l’utilisateur. Mais, avec la disparition de Google+, l’outil Collections tel que nous le connaissions a également disparu.

Alors que la popularité de Pinterest continue de grimper, il semble que Google s’en rende compte et que sa défense se renforce également. Lorsque les utilisateurs effectuaient une recherche sur Google, ils pouvaient cliquer sur un bouton et trouver d’autres articles et ressources en rapport avec leur recherche.
Cette fonction était utile, car elle pouvait mettre en évidence des recettes similaires ou des produits connexes, en fonction des recherches précédentes d’une personne. Cependant, l’activité connexe était présentée sous forme de liste et ressemblait beaucoup aux autres résultats de recherche obtenus.
Cependant, avec sa dernière version, Google semble réinventer l’outil une fois de plus et revenir à ses racines de 2015 pour mieux concurrencer Pinterest.

En combinant l’outil original tel qu’il a été lancé en 2015 dans Google+ et celui de 2018, Google vient de lancer une nouvelle version en 2020. Ainsi, avec cette dernière mise à jour, Google prend les recherches liées aux utilisateurs et les enregistre dans des collections pour les revisiter ultérieurement. Une fois que vous avez une collection, Google vous propose d’autres ressources connexes susceptibles de vous intéresser afin que vous puissiez continuer à trouver ce que vous aimez.

Les spécialistes du marketing devraient-ils envisager d’utiliser les collections de Google ?

Il est peut être encore trop tôt. De nombreuses plateformes sociales ont réorganisé leurs outils pour concurrencer directement d’autres plateformes.

Vous vous souvenez quand Facebook a lancé Stories dans Instagram et Messenger pour concurrencer Snapchat ? Ou quand LinkedIn a ajouté des « réactions », qui étaient très similaires à celles de Facebook ?
À maintes reprises, les plateformes de médias sociaux se disputent le public des autres.
Chaque plateforme veut s’approprier l’espace et s’assurer qu’elle attire plus d’utilisateurs que ses concurrents, et que ces utilisateurs restent engagés plus longtemps, et la meilleure façon d’y parvenir est de fournir la meilleure expérience – même si cela implique de « copier » certaines fonctionnalités ou expériences d’autres plateformes populaires.

Parce que Pinterest n’a jamais opéré un changement monumental dans son expérience de la plateforme ou dans l’utilisation de celle-ci, on a du mal à croire que Google réussira à éloigner les utilisateurs de cette plateforme. Bien sûr, il y a une chance que Google devienne un « guichet unique » pour tous les besoins de quelqu’un, mais est-ce-que les utilisateurs seront prêts à renoncer à ce qui a fait ses preuves.
Les utilisateurs de Pinterest savent dans quoi ils s’embarquent lorsqu’ils ouvrent l’application, et ils utilisent l’application à des fins de découverte très spécifiques : Ils veulent savoir ce que font les autres et, s’ils le souhaitent, le conserver pour plus tard.
Les gens voient Google comme un moteur de recherche et Pinterest comme une plateforme de découverte et de collaboration.

De plus, les utilisateurs de Pinterest, n’envisageront pas de recommencer leur tableaux ou de passer par une sorte de processus de migration pour tout déplacer vers Google Collections juste pour avoir tout en un seul endroit. Il est fort à parier que les utilisateurs surveilleront de près cette évolution…..A suivre



Show Buttons
Hide Buttons