Un data center de Facebook près du cercle polaire

data center facebook Mark Zuckerberg

Mark Zuckerberg, the big boss de Facebook, habituellement très discret sur les secrets de son réseau social, a révélé en exclusivité, et à la surprise générale, quelques clichés d’un data center quasiment top secret, mais bien connu de tous les suédois. Les photos montrent à quel point Facebook a le vent en poupe.facebook_logo_thumbs_up_like_transparent

 

Pas que du virtuel

Cela a commencé avec une annonce fracassante qui a surpris toute la communauté Web. En effet, le 28 septembre, il a annoncé qu’il publiera régulièrement des photos afin partager les avancées technologiques de son empire. Avec cette première rafale de clichés, il ouvre toutes grandes les portes d’un des lieux les mieux gardés où sont stockés les serveurs qui renferment les données numériques du colosse de l’Internet. Il y a donc des vraies
machines derrière le réseau social !

zuck_1

Pourquoi la Suède ?

Situé à Luleå, en Suède, ce lieu est un des centres névralgiques de l’infrastructure de Facebook. A la pointe de la technologie mais également de la préservation et du respect de l’environnement, ce data center utilise plusieurs des ressources locales pour être le plus efficient possible, tout en économisant de l’énergie.

Alors pourquoi s’installer dans la patrie d’Abba et d’Ikéa ? Il faut savoir que la température moyenne dans cette région de la Suède se situe aux alentours de – 30°.Ce qui explique donc l’utilisation d’énormes ventilateurs pour amener l’air extérieur et ainsi refroidir de manière naturelle les dizaines de milliers de serveurs installés dans le centre.

zuckerberg_2_0

Une démarche résolument écologique

Alimenté par une dizaine d’installations hydro-électriques dans les rivières aux alentours, le data center consomme donc une énergie renouvelable, durable et sans danger pour la faune et la flore qui pourrait survivre. Grâce à ces installations, le fonctionnement de ce complexe est 10% plus efficace et consomme 40 % d’énergies en moins par rapport aux data center traditionnels. Seul bémol dans ce monde parfaitement écologique : Les disques durs. En effet, au nom de la protection des données personnelles, chaque disque dur hors d’usage doit être broyé, et pour l’instant, on ne sait pas trop quoi en faire….

zuckerberg_5

Le froid : la clé du succès

L’un des plus grands défis auxquels Facebook et tous les autres géants du Web doivent faire face depuis la nuit des temps, est la question du refroidissement de leur serveurs. En effet, comment refroidir 24h sur 24, 7 jours sur 7 un centre de données tel que celui de  Luleå ? Mark Zuckerberg a opté pour le cercle polaire, mais Microsoft n’est pas en reste. En effet, Microsoft et Goggle testent actuellement le concept d’un data center sous-marin. Affaire à suivre……

zuckerberg_3_0

Je veux un community manager !

 

 



Show Buttons
Hide Buttons