5 rumeurs sur le E-commerce qui ont la vie dure

Intéressons nous à 5 idées reçues liées au e-commerce et qui sont absolument sans fondement.

Idée reçue 1 :

On augmente ses ventes grâce aux réseaux sociaux

Même si il est prouvé que de nombreuses personnes utilisent les réseaux sociaux, une quantité infime (12 %) les utilise pour faire des achats en ligne. Les réseaux sociaux sont avant tout utilisés pour profiter de promotions, d’offres spéciales, de jeux concours et pour découvrir de nouveaux produits. Les réseaux sociaux sont surtout utilisés pour obtenir des conseils d’amis à propos des sites de ventes ou de produits. 

Idée reçue 2 :

Les boutiques physiques vont disparaître

Voilà bien une chose qui ne risque sûrement pas d’arriver. En effet, la population n’est pas du tout prête à faire ses achats exclusivement sur le net. Il faudra toujours se déplacer, voir de “visu” et toucher les produits. Cela vaut particulièrement pour les secteurs de la beauté, de la santé, l’ameublement ou le prêt à porter. Pour tous ces produits, le client préférera toujours une boutique physique.
Pour d’autres produits comme la musique ou les livres, l’achat en ligne en passant par les marketplaces est effectivement sur le point de supplanter les achats physiques, d’autant plus que le client peut bénéficier des comparateurs de prix.
De plus en plus de personnes conjuguent le virtuel et le réel pour leur achats. Ils repèrent le produit qu’il leur faut sur les boutiques en ligne, en comparent les caractéristiques et le prix, puis se rendent en boutique pour réaliser leur achat.

Idée reçue 3 :

Le e-commerce international devance les e-commerçants locaux

Amazon, Ebay, Groupon, Aliexpress sont des marketplaces incontournables dans de nombreux pays. Ces acteurs font leur entrée directe dans différents pays. Cependant de plus en plus de marketplaces européennes commencent à sérieusement mettre en danger l’égémonie des 4 géants (play.com, Cdiscount,leboncoin etc…)

Idée reçue 4 :

Des prix très bas augmentent les achats des clients sur sa boutique en ligne

Plus que les bas prix, c’est la qualité du service, l’innovation, les délais de livraisons et le service après vente qui vont booster vos ventes à long terme. Le bouche à oreille fera le reste pour augmenter le trafic sur votre site, mais ne soyez pas trop presser, il faut laisser le temps au temps. En effet les consommateurs cherchant un prix compétitif ira toujours là où c’est le moins cher. Or un internaute qui apprécie vos produits et vos services reviendra toujours sur votre boutique peu importe le prix (à condition qu’il soit raisonnable)

Idée reçue 5 :  

Les comportements des consommateurs sont identiques dans tous les pays

Nous avons tendance à penser que tous les consommateurs ont le même comportement peu importe le pays. Or un client chinois n’aura pas les mêmes désirs qu’un américain, qu’un français ou qu’un suisse. Certains seront plus intéressés par les bonnes affaires, alors que d’autres seront plus enclins à privilégier la practicité etc… Il est donc important d’adapter son offre aux différents pays que vous voulez atteindre en tant que e-commerçant.

Conclusion

Certaines idées reçues peuvent conduire à des erreurs stratégiques, donc il convient, avant de monter son e-commerce de faire des recherches pour bien cerner sa zone de chalandise s’appuyant sur des expériences avérées et prouvées et non pas à des idées reçues et des rumeurs.

 



Show Buttons
Hide Buttons